Un webdoc pour les cultures : quelles responsabilités et contributions pour l'Université ?

Questions de publics et de médiations

Une enquête de terrain, des recherches-actions mises en perspectives, des expérimentations artistiques scrutées, des entretiens avec celles et ceux qui portent les arts et les cultures à l’Université de Nantes. Une vision (l’art pour plus d’humanité) et un projet politique (l’art pour rencontrer l’autre) déclinés par la Direction culture et initiatives. S’agglomèrent ainsi des propositions, des expériences à vivre et une culture commune ici et maintenant. À la réalisation, un journaliste invité et l’équipe culture de l’université pour proposer une (re)lecture de 9 années d’engagements et de projets.

L'art est ce qui rend l'Université plus intéressante que l'art ?

Inviter les artistes dans les disciplines enseignées, c’est faire de l’art une variable incontournable de la vie universitaire. Et chercher, sans cesse, à faire un pas de côté.

14chess

Un art vivant, utile et social

Tous contributeurs ? En cherchant à amener des artistes sur les campus, c’est l’opportunité de créer des coopérations entre les habitués de l’Université et les créateurs. Avec une attention particulière : le faire ensemble, pour garantir un idéal démocratique.

3chess

L'art de vivre l'art

L’art a cette vertu pouvoir trouver des réponses esthétiques au quotidien. En prenant le temps de construire un projet qui se veut collectif, il est question de faire de l’Université une institution singulière de savoirs, mais aussi de cultures.

4chess

Pour « vivre ensemble », faisons ensemble

Les politiques ont intégré la dimension de contribution dans leur développement. Faire-valoir ou réelle innovation ? Réponse composite, avec les témoignages des institutions culturelles locales et Alice Anberrée, chercheuse auprès de l’Université de Nantes.

11chess

Un laboratoire hors les murs

L’économie du partage et de la contribution a toujours été celle de la recherche ; elle devient aussi celle de la culture, portée par les Universités de Nantes et Mohammedia, toutes deux engagées dans les définitions des médiations culturelles.

5chess

La construction du vaisseau de rencontre

Les artistes, les chercheurs et les étudiants ont ce point commun : la recherche. Le pari est pris : croiser le regard de disciplines différentes sur le fait artistique pour créer ensemble.

7chess

La culture est sans doute une somme de médiations

À l’Université, les cultures et les initiatives se conjuguent au pluriel. Le pari ici : faire en sorte que les étudiants, les personnels, les artistes définissent ensemble les objets artistiques partagés par le plus grand nombre.

2chess

Des ateliers d'artistes sur le campus

Les artistes sont invités à créer avec les 40000 personnes des campus de l’Université de Nantes. En ateliers ouverts, coordonnés par la Direction culture et initiatives, on vient aussi à l’Université pour créer des formes artistiques.

13chess

Appuis : un laboratoire théâtral en équilibre

Les premiers pas sur les planches passent par le dispositif « Appuis ». Un laboratoire de jeunes créateurs et de comédiens confirmés qui viennent changer le regard sur la création contemporaine.

1chess

La fin des non-publics

Penser un projet de politique culturelle, c’est avant tout penser aux publics et les connaître. En somme, remiser les préconçus de l’action culturelle pour aborder la médiation différemment.

6chess

Un virus d'intérêt artistique en pharmacie

L’art est peut-être un virus ; c’est en tout cas une contagion pour un atelier d’artiste et d’étudiants en quatrième année de pharmacie. Un subtil mélange d’art et de science.

12chess

La culture de pairs à pairs

Si la culture n’est pas fonctionnelle, elle serait essentielle. Pour forger une identité commune et exister autrement que par une norme administrative ou professionnelle.

10chess

METTRE EN PERSPECTIVES

Provoquer la rencontre et le choc esthétique. Inventer ensemble ce qui fera culture. Ouvrir de nouveaux horizons pour les arts et les cultures sur les campus de l’Université de Nantes. Porter haut et fort l’essentialité de la convivialité pour créer. Autant d’éléments à mettre en perspective pour Danielle Pailler dans la construction d’un projet culturel de territoire.

LES ARTISTES

Les artistes prennent part à la vie de la culture sur les campus. D’ailleurs, un atelier n’est jamais loin. Pour ce documentaire, ils se prêtent au jeu de l’interview en revenant sur des moments forts d’ateliers, de résidences et d’expériences.

De l'audace, et de la dérive : Marina Pirot

Marina Pirot est chargée de production. Elle organisait il y a quelques années la venue d'une équipe d'artistes pendant une année, à l'occasion des 50 ans de l'Université.

La minutie du verbe : Marie-Laure Crochant

Le soin de l'exigence, l'urgence de l'action. Avec ce moteur bicéphale, Marie-Laure Crochant est une des tutelles du projet Appuis. Rencontre.

Philippe Chevrinais : à l'endroit du reverse graffiti

L'Université propose de découvrir l'art, peu connu, du reverse graffiti. Celui qui enlève, soustrait, pour dessiner sur les stigmates de la pollution. Portrait de Philippe Chevrinais, artiste pionnier.

Vivante, et utile : Louise Hochet

Coordinatrice de la résidence « Art vivant, art utile » sur les campus nantais, Louise Hochet est portée par un art appliqué à faire société. Le thé est déjà chaud.

1
1

Des arts et des cultures hors les murs : Emmanuelle Bousquet

Pilote du Master médiation culturelle communication internationale, Emmanuelle Bousquet est une fervente militante des cultures porteuses de sens, et de circulation. Pour s'immiscer partout.

Créer un vaisseau de rencontres : Alice Anberrée

Récemment docteur en gestion, Alice Anberrée accompagne par la recherche-action le projet culturel de l'Université. En œil extérieur, elle étudie les particularités du modèle dessiné par Danielle Pailler.

De l'Université permanente à l'Université populaire : Gwenaëlle Le Dreff

Poisson-pilote de l'Université permanente de Nantes, Gwenaëlle Le Dreff fait le vœu d'une Université poreuse aux pratiques nouvelles.

L'antenne du Fil : Claudine Paque

Avec l'association étudiante « le Fil », la coordinatrice culturelle du campus Yonnais, Claudine Paque, propose à la Roche-sur-Yon des événements artistiques réguliers.

L'inattendu et les possibles : Laurent Hennebois

Métronome de la direction culture et initiative, Laurent Hennebois est l'autre partie du tandem créatif et curieux de la politique culturelle, avec Danielle Pailler.

La culture est de sortie, et elle est solidaire : Caroline Urbain

Associer culture et solidarité n'est pas toujours de mise dans les politiques culturelles. D'où un travail de terrain mené par Caroline Urbain, chercheuse à l'Université de Nantes.

La pensée prisme : Danielle Pailler

La médiation culturelle : cette valeur cardinale est la colonne vertébrale du projet de politique culturelle de l'Université de Nantes, portée par Danielle Pailler.

1
1

LES UNIVERSITAIRES

Avec la médiation culturelle portée comme valeur essentielle du projet, les universitaires analysent et inventent un projet artistique sur le campus et pour le campus. Durant les entretiens, un mot d’ordre : celui de faire vivre la culture et l’art là où on ne les attend pas.

LES PARTENAIRES

Dans ce laboratoire hors les murs depuis lesquels on construit la culture, les institutions participent à l’élaboration et au sens donné à la politique  culturelle de l’Université de Nantes.

L'action culturelle en action : Lucie Charrier et Vanina Andreani

Lucie Charrier et Vanina Andreani composent avec l'action culturelle du FRAC. Une institution pivot de la politique culturelle de l'Université de Nantes.

Une affaire d'art et de culture : Cécile Duret-Masurel

Pour Cécile Duret-Masurel, il est question de rester prosaïque face aux figures imposées du jargon culturel ; l'important est et demeure l'accès aux arts et aux cultures, avant tout.

Toucher le public au cœur : Michèle Guillossou

Le perfecto et le petit vélo naviguent sous la pluie battante. Devant le Lieu Unique, Michèle Guillossou arrive, elle qui a contribué au développement de lien entre la Folle Journée et l'Université de Nantes. Rencontre.

1
1

LA PERMANENCE D'INVENTER DEMAIN

La culture se vit ici et maintenant. Aussi demain, avec un enjeu essentiel pour tisser des liens entre l’Université de Nantes et l’international. En ligne de mire : l’interculturalité pour donner à voir de nouveaux visages d’une internationalisation des rapports sociaux.